Chats

Assurer une bonne alimentation à son chaton : quelques conseils pratiques

L’alimentation chez le chaton est une chose vraiment délicate. En tant que propriétaire de l’animal, vous êtes tenu d’être constamment en alerte pour ce qui concerne l’alimentation de l’animal. Une chose est certaine, ce sont les premières semaines après son sevrage que l’alimentation est vraiment difficile. Il a en effet besoin d’acquérir les apports nutritionnels susceptibles de le maintenir en bonne santé. Le reste, c’est juste une question d’adaptation. Toutefois, il existe quelques astuces pratiques pour vous permettre de vous en sortir comme un professionnel. 

Prioriser l’eau plutôt que le lait 

Quand on parle d’alimentation du chaton, les premières réflexions se portent directement sur les croquettes chaton. Même si ces dernières occupent une place très importante dans l’alimentation de l’animal, elles ne sont pas pour autant une priorité. Le plus important ici, c’est l’hydratation. Bien sûr, après le sevrage, il faut donner à l’animal ce qui lui permettra de rester bien hydraté. Et comme vous vous doutez bien, il s’agit de l’eau. En effet, après son sevrage, il n’est pas évident pour le chaton de digérer le lactose contenu dans le lait de vache. L’idéal serait de lui donner de l’eau à la place. Il est toutefois possible de prendre du lait spécial chat à votre animal si vous y tenez vraiment. 

A lire également : Comment prendre soin d'un chat abandonné ?

Adopter une transition alimentaire en douceur 

Les chatons sont très sensibles, ce qui fait qu’ils sont facilement victimes de troubles digestifs. Ces animaux sont plus sensibles aux erreurs alimentaires, au stress, aux agents pathogènes comme les microbes et les bactéries, aux intoxications, etc. La liste est vraiment longue. Et vous savez également à quel point une diarrhée chez un chaton peut-être sérieuse. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles il est recommandé de changer l’alimentation du chaton en douceur. Le principe est assez simple. Il s’agit de donner à l’animal pendant quelques jours ce qu’il avait l’habitude de manger. Ensuite, vous pourrez introduire au quotidien le nouvel aliment dans son ratio. De cette manière, vous lui évitez les désordres intestinaux. 

Privilégier les menus mixtes 

Il est bien vrai que les croquettes sont très nutritives pour le chaton. Mais ce n’est pas une raison pour en faire le seul aliment de l’animal. Le but, c’est d’apprendre à réaliser un parfait mélange avec différents types d’aliments pour votre chaton. Ainsi, en plus des croquettes en libre service que vous lui laissez pour satisfaire son envie de grignoter pendant toute la journée, il faut également penser à compléter des aliments humides comme les pâtées. Ceux-ci peuvent fournir une certaine quantité d’eau à l’organisme de l’animal. L’essentiel, c’est de vous assurer que chaque aliment est de bonne qualité. Cela implique qu’il ne faut jamais donner au chaton, un aliment déjà proche de sa date de péremption. 

A lire également : Comment donner Milpro à mon chat ?

Une alimentation spéciale chaton 

Pour l’alimentation de votre chaton, une autre bonne idée est de vous tourner vers les aliments conçus spécialement pour les chatons. Il s’agit d’aliments conçus par des vétérinaires spécialisés dans ces types de conception. L’avantage avec ces aliments, c’est qu’ils apportent tout ce dont votre animal a besoin pour bien grandir. Vous pouvez noter des protéines de haute valeur nutritionnelle, des minéraux, des vitamines, du phosphore, du calcium, etc. Chacun de ces éléments est très important, voire indispensable pour le développement du chaton. Investir dans une alimentation spéciale chaton est donc un prérequis essentiel pour assurer la bonne croissance du chaton. 

Limiter les friandises et les snacks pour chaton

En plus de choisir une alimentation adaptée à votre chaton, il faut limiter les friandises et les snacks. Les chatons ont tendance à aimer les petites gâteries sucrées ou salées mais leur consommation excessive peut causer des problèmes de santé pour votre animal.

Les friandises contiennent souvent beaucoup de graisses et d’autres ingrédients qui ne sont pas bénéfiques pour la santé du chaton. Si vous souhaitez donner des friandises à votre animal, assurez-vous qu’elles soient spécialement conçues pour les chats et qu’elles soient données avec modération.

Un autre problème lié aux snacks est que certains propriétaires sont tentés d’en donner en guise de nourriture principale. Cela peut entraîner des carences nutritionnelles chez le chaton car ces aliments ne contiennent pas tous les nutriments nécessaires au développement sain du chaton.

Respecter les portions et les fréquences de repas recommandées

Pensez à bien respecter les portions recommandées pour votre chaton afin d’éviter tout risque de suralimentation. Il est aussi recommandé de diviser sa ration quotidienne en plusieurs petits repas plutôt qu’un seul gros, ce qui permettra à votre animal d’avoir une digestion plus facile et une absorption optimale des nutriments.

Les fréquences de repas dépendent du stade de développement du chaton. Les nourrissons ont besoin d’être nourris toutes les deux à trois heures, tandis que les chats adultes peuvent se contenter de deux repas par jour. La plupart des spécialistes recommandent quatre repas équilibrés par jour pour un chaton en phase de croissance rapide.

Il faut garder à l’esprit que les besoins nutritionnels varient selon la race et la taille du chaton. Les races plus grandes auront tendance à manger davantage que leurs homologues plus petites et nécessitent donc une quantité supérieure d’aliments riches en protéines pour soutenir leur corps en pleine croissance.

Lorsqu’il s’agit d’alimenter votre compagnon félin, assurez-vous toujours qu’il reçoive tous les éléments nutritifs dont il a besoin dans sa journée. Une alimentation adaptée, respectant ses portions journalières ainsi que des fréquences régulières, est indispensable au bien-être physique et mental de votre petit ami poilu.

Article similaire