Animaux

Le cacatoès, un oiseau qui vous surprendra !

Le cacatoès est un oiseau qui suscite l’engouement. Très intelligent et curieux, ce perroquet requiert beaucoup d’attention. Il est un bon imitateur de son et impressionne agréablement son maître. Cependant, ce perroquet a des besoins spécifiques auxquels vous devez répondre afin de voir votre oiseau épanoui et en bonne santé.

Cacatoès : un oiseau très intelligent et sociable

Le cacatoès fait partie de la famille des Cacatuidés avec la perruche calopsitte. Il est à la fois charmant et exaspérant. Les cacatoès sont originaires de la Nouvelle-Guinée, de l’Australie et de l’Indonésie. Le principal élément qui permet de reconnaître le cacatoès reste sa huppe (crête de plume). Actif et très sociable, ce perroquet est devenu au fil du temps très dépendant de l’homme et préfère vivre dans une famille. Il aime qu’on le caresse le plus souvent.

A voir aussi : Bébé taupe : développement et mode de vie souterrain

Cet animal est très divertissant. Il est capable de beaucoup de choses comme faire des acrobaties ou des marches arrière. Il peut aussi faire rouler des bobines. Mais le plus impressionnant reste sa capacité d’imiter la parole humaine. Le cacatoès est très interactif. Même si le plus connu reste le cacatoès à huppe blanche, il faut noter qu’il existe d’autres variétés de cacatoès.

Quelles sont les caractéristiques physiques des cacatoès ?

Les traits physiques de ces perroquets varient généralement d’un type à un autre. Mais la plupart de ces oiseaux ont en commun quelques caractéristiques. Il s’agit par exemple de la présence d’une crête de plume sur leur tête. Lorsque le cacatoès est excité ou effrayé, cette crête de plume se redresse. Le bec des cacatoès est incurvé. Avec une taille comprise entre 30 et 60 cm, ces oiseaux peuvent peser jusqu’à 1 kg ou plus. La couleur de la touffe de plumes sur la tête des cacatoès est souvent différente de celle de leur plumage. La couleur du plumage du cacatoès femelle est beaucoup plus claire que celle du mâle. En revanche, ce dernier possède un bec plus incurvé et plus grand. Le bec de ces perroquets leur sert de troisième patte pour grimper.

Concernant le caractère des cacatoès, il faut noter que ces animaux sont très curieux. Ils prennent plaisir à observer ce qui se passe autour d’eux. Ils aiment attirer l’attention de leur maître en imitant ses gestes. Laissé souvent seul à la maison, le cacatoès peut développer un comportement agressif.

Comment élever cette espèce de perroquet ?

Les cacatoès peuvent être élevés à la maison. Pour leur épanouissement, ces oiseaux ont besoin d’un environnement bien équipé. Il leur faudra des perchoirs solides de différents diamètres. Les perchoirs de diamètres identiques provoqueraient des malaises au niveau des doigts de l’oiseau. Dans ce cas, le cacatoès sera, en effet, obligé de contracter ses doigts de la même façon. Les perchoirs doivent être installés à différentes hauteurs. Il faut aussi les éloigner des abreuvoirs et de la mangeoire afin de les protéger des fientes de l’oiseau. Pour permettre à votre cacatoès de voler à loisir, il faudrait que la cage soit de grande taille. Les cages fabriquées avec de l’acier inoxydable sont plus adaptées à l’élevage des cacatoès.

Cette espèce de perroquet a également besoin de jouets dans sa cage. Il faudra aussi qu’ils soient nombreux et variés afin de répondre aux besoins de votre bel oiseau. Les grosses perles en acryliques font partie des jouets très appréciés par les cacatoès. Prenez soin de choisir les perles que votre oiseau ne peut pas avaler. Le cacatoès aime aussi ouvrir des portes ou des mousquetons, visser et dévisser des boutons ou encore détacher des nœuds.

Quelle nourriture pour le cacatoès ?

Tout comme l’être humain, cet oiseau a besoin d’une nourriture équilibrée. Vous pouvez lui offrir des aliments spécifiques vendus dans les animaleries et qui sont sous forme de boules. Il lui faut aussi des légumes et des fruits. Les haricots bien cuits, le chou, l’épinard ou la pomme sont des aliments que vous pouvez donner à votre cacatoès. Il ne faudra pas lui donner des graines fréquemment, car elles sont grasses. L’oiseau peut devenir obèse s’il en consomme régulièrement.

Le cacatoès ne nécessite pas de soins particuliers. Vous devez toutefois nettoyer régulièrement sa cage et la débarrasser des restes de nourriture pour éviter la prolifération des bactéries. Il faut aussi limer les griffes lorsqu’elles deviennent trop longues.

Les différentes espèces de cacatoès et leurs particularités

Le cacatoès est un oiseau fascinant avec différentes espèces qui ont chacune leurs particularités. Le cacatoès noir, par exemple, est l’un des plus grands de la famille et a une longueur allant jusqu’à 70 cm. Il se nourrit essentiellement de grain et vit en Australie.

Le cacatoès alba, quant à lui, mesure environ 35 cm. Cette espèce a une apparence très différente des autres cacatoès car il n’a pas de huppe sur la tête et possède plutôt une crête blanche le long du sommet de son bec en forme d’arc. Cette espèce vit aussi en Australie, dans les régions côtières.

Il y a aussi le cacatoès rosalbin, considéré comme l’une des espèces les plus colorées grâce à sa couleur rose vif caractéristique sur ses plumes extérieures ainsi qu’à sa huppe jaune foncé tombante lorsqu’il est excité ou effrayé. Ce type d’oiseau peut être trouvé dans divers endroits tels que certaines parties d’Océanie ou encore l’Asie du Sud-Est.

Le fameux Cacatua galerita eleonora, communément appelé sous-espèce ‘d’Eleanora’, qui habite surtout l’Australie occidentale mais aussi quelques îles indonésiennes telles que Bali ou Lombok, offre pourtant un plumage principalement blanc avec quelques touches roses.

Chaque espèce possède alors ses particularités physiques propres à elle ainsi que son habitat naturel. Le cacatoès est un oiseau non seulement fascinant mais aussi unique dans sa diversité et c’est ce qui rend cette famille d’oiseaux si intéressante pour les amoureux de la nature.

Les maladies les plus courantes chez les cacatoès et comment les prévenir

Malgré leur beauté et leur intelligence, les cacatoès peuvent être sujets à certaines maladies. Il faut savoir comment prévenir ces dernières afin d’assurer le bien-être de votre oiseau.

L’une des maladies les plus courantes chez les cacatoès est la maladie respiratoire aviaire. Les symptômes incluent une difficulté à respirer, tousser ou éternuer ainsi qu’une perte d’appétit. Cette maladie peut se propager rapidement et causer la mort si elle n’est pas traitée correctement.

Un autre problème fréquent chez les cacatoès est l’infection bactérienne, qui peut surtout affecter leurs voies urinaires ou digestives. Les signes visibles incluent une diarrhée chronique, un manque d’appétit et une faible énergie.

Il faut connaître les maladies les plus courantes chez cette espèce d’oiseau et prendre des mesures préventives proactives afin que votre animal domestique puisse rester en bonne santé tout au long de sa vie.

Article similaire